Depuis quelque temps, l’un de mes neveux, qui a dix ans, ne jure que par Friv et passe beaucoup de temps sur son ordinateur à explorer les différents jeux qui s’y trouvent. Jeux de plateforme, jeux de tir, jeux de courses, mon neveu y trouve son compte et passe parfois des heures à s’y amuser.

Friv.com, pour ceux qui l’ignorent, est un site internet offrant une multitude de jeux en ligne gratuits. Faciles d’accès et ne nécessitant aucun téléchargement, les jeux qui s’y trouvent sont en général assez simples, drôles et visuellement attrayants. Le succès de Friv, surtout auprès des jeunes comme mon neveu, n’est donc pas surprenant : en quelques clics à peine, on tombe sur une importante banque de jeux assez amusants et pouvant servir de divertissement des heures et des heures.

    1. Ces jeux valent-ils cependant la peine qu’on s’y intéresse?

Il est rare, en explorant les jeux de Friv, que l’on tombe carrément sur un navet. La plupart semblent avoir été faits avec soin et attention, particulièrement en ce qui a trait à l’aspect visuel. Little Wheel, jeu où l’on contrôle un petit robot chargé de réanimer une cité éteinte, offre notamment un style visuel assez impressionnant et qui n’est pas sans rappeler, en moins glauque, celui du très populaire Limbo. Bien que je sois très loin d’avoir testé tous les jeux qui s’y trouvent, Friv semble de plus offrir une gamme de jeux assez variée et en mesure de plaire aux fans de tous genres : plusieurs jeux ont une jouabilité intéressante et même, parfois, une trame sonore assez surprenante – le jeu Bat Country, par exemple, enchaîne un à un des morceaux technos assez accrocheurs.

Tout, cependant, est loin d’être rose. Comme c’est le cas avec plusieurs jeux gratuits, il faut parfois creuser longtemps avant de trouver un jeu réellement satisfaisant, et Friv.com semble avoir tout mis en œuvre pour rendre le processus le plus pénible possible. Sur la page principale, on ne trouve aucun texte, aucun menu déroulant, aucune cote d’appréciation des jeux, aucun palmarès des plus populaires, et même aucune catégorisation des jeux en différents genres (action, aventure, etc.), ce qui permettrait au moins d’identifier les jeux les plus susceptibles de nous plaire. Non, sur Friv, on clique et on joue au hasard.

Si, de plus, la quantité de jeux est impressionnante, il ne faut cependant pas s’y méprendre : la plupart sont courts, très courts, et offrent fort peu de raison d’y retourner. Pour plusieurs jeux, par exemple, il ne m’aura fallu que 15 ou 20 minutes pour en faire le tour sans trop d’effort. Selon le type de joueur que l’on est, ce n’est pas nécessairement un défaut – un jeu de type « escape room » peut parfois être résolu en une demi-heure et néanmoins être excellent –, mais ici, on se demande si l’on ne vise pas la quantité plutôt que la qualité des jeux. Souvent, alors que l’on s’attend à ce que le jeu gagne en complexité et mette le joueur au défi à partir des acquis des niveaux précédents, il s’arrête brusquement. On passe donc rapidement à autre chose, sans grand souvenir du jeu en question.

    1. Ma conclusion sur Friv

Friv est beau, coloré, amusant, et surtout gratuit. Qu’on aime ou qu’on n’aime pas les jeux qui s’y trouvent, ils sont divertissants et on peut facilement y passer plusieurs minutes à se désennuyer. Les joueurs qui cherchent quelque chose d’un peu plus substantiel, cependant, seront probablement laissés sur leur faim par Friv: les jeux sont souvent trop faciles, répétitifs et beaucoup trop courts. On ne peut évidemment pas avoir trop d’exigence envers les jeux gratuits – ils sont gratuits, après tout! –, mais il y a, sur le net, de bien meilleures options que ce qui est offert ici. Ceux qui ne connaissent pas Friv ou qui n’ont jamais pris le temps d’y jeter un œil n’ont donc rien manqué.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici